Roland de Québec: 50 ans de photographie

 


Photo et montage de l'exposition permanente au Théâtre Impérial: Denis Drolet

Aller directement à l'album

Actualités JetSet

ROLAND DE QUÉBEC À L’ÉMISSION « C’EST ÇA LA VIE »
2009-12-01

Le 21 octobre 2009 j’ai eu le plaisir d’être invité à l’émission « C’est ça la vie » de Radio-Canada à Ottawa. J’ai été surpris par l’accueil chaleureux que j’ai reçu en arrivant à la station de télévision et par la grande gentillesse de Mme Demontigny, les membres de son équipe et de l’animateur Phillippe Schnobb. Celui-ci, par son professionnalisme sait mettre ses invités à l’aise comme si on était dans son salon. On m’a aussi fait visiter les studios qui sont immenses et superbes. On m’avait même réservé un chambre au chic Crown Plaza Hôtel. Je ne pourrai jamais oublié cette journée à Ottawa. Mes remerciements distingués à Mme Demontigny, à Mr. Schnobb et à toute l’équipe, Roland(Lachance) de Québec.(Pour voir l'entrevue, visitez Québec par Roland.com et suivre le lien)

d'autres actualités JetSet

C'est toute une feuille de route qu'il a à son actif. Alors qu'il n'avait que 14 ans, le jeune Roland Lachance a fait des débuts modestes dans la photographie en faisant les courses au studio Adélard Huot, de Limoilou. Mais bientôt, de plus en plus attiré par ce métier, il devient stagiaire au studio Paul Audet, l'un des plus grands studios de Québec, situé sur la rue Saint-Jean. Aujourd'hui, 50 ans et des centaines de milliers de déclics plus tard, «Roland de Québec» peut se vanter d'avoir photographié tous les grands de ce monde, comme nul autre artiste de la caméra ne l'a fait.

En 1955, Édith Piaf est la première grande star à lui offrir son visage. À la suggestion de Gérard Thibault, Roland rencontre la chanteuse française avant son spectacle à la «Page Blanche». D'abord réticente, Piaf lui accorde quelques minutes, assez pour réaliser un cliché qui donnera un bon élan à sa carrière.

Gilbert Bécaud, Maurice Chevalier, Paul Anka, Frankie Avalon, Jerry Lewis, Dean Martin, Jane Fonda, Ann Margret, Gino Vanelli, Nancy Sinatra, Nat King Cole, Félix Leclerc, Michel Drucker, De Gaulle, René Lévesque, la famille Royale, la famille Jackson, Jean-Paul II, ce ne sont là que quelques-uns de ces noms célèbres, une liste impressionnante à laquelle s'ajoute la très grande majorité des vedettes du showbizz québécois. Un soir de 1972 à Jacksonville en Floride, il fut le seul photographe accrédité au spectacle d'Elvis Presley. Il a aussi eu l'occasion de photographier le King à Cleveland, Las Vegas et Boston. Également en 1972, grâce à la chanteuse Claude Valade, Roland est présent au festival de la chanson de Tokyo, festival dont la chanteuse québécoise a mérité le premier prix. Les fameux Jackson Five sont de l'événement, et Roland a la chance de les photographier, avec la toute jeune vedette Michael Jackson à côté de ses grands frères.

En juillet 1989, Roland réalise une photo qui fera le tour du monde. Alors que le prince Andrew et la princesse Sarah sont de passage à Québec, il surpend les époux en plein badinage quand Andrew a l'idée saugrenue de s'asseoir sur les genoux de Sarah. S'étant introduit dans la pièce, Roland dirige vivement l'objectif de son Pentax vers eux. Surprise par le flash, Sarah se redresse et donne une petite tape sur les fesses princières. Loin de vouloir taire cet accroc humoristique trahi par la caméra, le bureau du protocole oblige le photographe à remettre des copies à ses collègues qui n'ont pas eu la même audace que lui. Roland profite de l'occasion pour remettre au prince un album photo réalisé lors de la visite de la reine Elizabeth en 1987, alors que la Reine et le Duc d'Édimbourg avaient invité le photographe à une réception offerte à la Citadelle. À peine quelques jours plus tard, il reçoit une lettre de Buckingham Palace soulignant que «Leurs Royales Majestés vous remercient très sincèrement pour cette pensée délicate et ont apprécié les images très intéressantes de la visite de la Reine à Québec».

Des artistes comme Piaf, Lucienne Boyer et Vicky Authier n'ont pas hésité à proclamer Roland au titre de leur photographe préféré. D'Édith Piaf à Céline Dion, ce sont des milliers d'artistes et de personnalités dont les visages se sont imprimés sur ses pellicules. Son immense collection apporte un témoignage unique sur le monde du spectacle et sur l'univers des célébrités de ce monde. Toujours actif, Roland signe la chronique hebdomadaire «Du côté de Québec» dans Allo Vedettes, de même que le poster central du journal Vedettes Internationales. En plus bien sûr d'être présent dans chaque numéro de l'Écho Vacances.

«Il faut aimer ce métier, aimer les artistes, il faut être gentil, et savoir s'adapter. Et puis, il faut avoir de l'imagination et être vif, déclare-t-il, ajoutant que l'appareil est un élément technique de base qu'il faut connaître parfaitement». À la suggestion du maire Lallier, «Roland de Québec» prépare actuellement une exposition qui sera présentée par la Ville de Québec.

Roland veut remercier tout spécialement Bernard Tétreault et Richard Desmarais, d'Allo Police, avec qui il travaille depuis 20 ans; Guy Chaput de Allo Vedettes; François Reny de CHRC pour son aide avec ses approches dans le domaine artistique; la chanteuse Claude Valade à qui il doit notamment ses voyages à Las Vegas et le Japon; et aussi à Fredda Couture du journal Vedettes internationales avec qui il travaille toujours.

 

       
 


Cliquez ce lien pour visionner quelques photos de la collection de Roland de Québec

Contact